Blog d'un jeune (chercheur) entrepreneur en TAL

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - remastering

Fil des billets - Fil des commentaires

08nov.

XUbuntu + Sugar sous QEmu

Ce billet décrit comment j'ai mis en place une démonstration de Sugar dans une machine virtuelle QEmu tournant sous XUbuntu. Pour le reste de ce billet, le terme machine hôte fera référence à la machine sur laquelle s'exécute QEmu et machine virtuelle la machine simulée par QEmu.

J'ai utilisé pour cette démonstration une Ubuntu Studio Hardy 64 bits comme machine hôte et une XUbuntu Hardy 32 bits comme machine virtuelle.

Installation de QEmu sous Ubuntu

QEmu étant empaqueté et disponible dans les dépôts Ubuntu, son installation se fait comme à l'habitude en utilisant apt-get ou aptitude, ou encore le gestionnaire graphique d'installation d'applications : Synaptic.

$ sudo aptitude install qemu

Afin de profiter de accélération matérielle, il est intéressant (pour les architectures i386 ou x84) d'installer le module noyau kqemu. La procédure d'installation est un peu plus complexe car il est nécessaire de compiler le module et de le charger en mémoire. La procédure est entièrement décrite sur le site d'Alter Ego. En voici un résumé rapide :

$ sudo aptitude install module-assistant kqemu-common kqemu-source
$ sudo module-assistant prepare
$ sudo module-assistant auto-install kqemu-source

Une fois le module compilé et installé, il ne reste plus qu'à le charger et en permettre l'accès à tous :

$ sudo modprobe kqemu
$ sudo chmod 666 /dev/kqemu

QEmu devrait désormais pouvoir tirer parti de l'accélération matérielle pour l'émulation du processeur. Si tout fonctionne correctement, la différence est notable.

Installation de XUbuntu sous QEmu

Pour installer XUbuntu sous QEmu il va nous falloir une image ISO de XUbuntu, ainsi qu'un disque virtuel. L'image ISO s'obtiend facilement sur le site officiel de la distribution. Pour ce qui est de la création du disque virtuel, nous allons utiliser l'utilitaire qemu-img plutôt que dd comme présenté dans le tutoriel d'Ubuntu

$ qemu-img create -f qcow ubuntuimage 5G

La commande ci-dessus permet ainsi de créer un disque virtuel de 5Go nommé ubuntuimage. Le format de disque choisi est qcow. Il s'agit du format de QEmu. Il permet notamment de limiter le gaspillage d'espace disque sur la machine hôte en ne requisitionnant que l'espace réellement utilisé dans le disque virtuel.

Une fois le disque virtuel créé, et l'image ISO téléchargée, il ne reste plus qu'à lancer QEmu en lui indiquant :

  • le disque virtuel à utiliser ;
  • de considérer l'image ISO comme cdrom ;
  • de démarrer à partir du cdrom ;
  • qu'il ne doit pas utiliser plus XMo de RAM (dans notre cas 128).

Encore une fois, toute la procédure, et notamment ce qui concerne l'utilisation de kqemu est décrit sur le site d'Alter Ego. Voici un résumé :

$ qemu-system-x86_64 -hda ubuntuimage -cdrom xubuntu-8.10-alternate-i386.iso -boot d -m 128 -kernel-kqemu

Le reste ne diffère en rien d'une installation standard de XUbuntu.

Installation de Sugar sous XUbuntu

L'installation de Sugar sous Ubuntu et son utilisation par défaut est très bien décrite sur le site d'OLPC. En résumé et pour ceux qui ne lisent pas l'anglais ou qu'ils veulent aller directement à l'essentiel, la démarche est la suivante.

Dans un premier temps, lancez votre XUbuntu, ouvrez un terminal et ajoutez le dépôt logicielles suivant au fichier /etc/apt/sources.list, et mettez à jour votre liste de logiciels disponibles à l'aide de aptitude update :

deb http://ppa.launchpad.net/sugarteam/ubuntu hardy main

La condition sinequanon à une bonne mise à jour est l'accès de la machine virtuelle à l'internet. Si vous êtes perdu sur ce point, n'hésitez pas à vous référer aux documentations présentes sur internet. Une fois la mise-à-jour des paquets disponibles effectuée, vous devriez pouvoir installer l'environnement éducatif du projet OLPC : http://wiki.laptop.org/go/Sugar/lang-fr :

$ sudo aptitude install sugar python-gobject

De nombreuses dépendances sont nécessaires à Sugar, l'installation peut donc demander un certain temps.

Une fois l'installation terminée, déconnectée de votre session et reconnectez-vous en ayant pris soin de sélectionner la session Sugar. Petit truc pratique, pour faire apparaître le cadre de l'environnement de travail, il suffit de déplacer le pointeur de souris dans un coin de l'écran. Vous trouverez une documentation permettant de découvrir Sugar sur le site d'OLPC.

Pour arrêter Sugar, il faut se placer dans la vue personnelle (le rond avec un seul point au centre dans le cadre), faire un clique-droit sur l'icône du bonhomme et choisir "Arrêter".

Démonstration

Voici quelques copies d'écran de Sugar tournant dans QEmu :

Connexion Sugar : choix du nom Connexion Sugar : choix de couleur du profil Environnement Sugar : journal d'activités

08sept.

Préparer l'environnement de remasterisation de DSL

Cet article décrit les différentes étapes nécessaires à la mise en place de l'environnement de remasterisation : obtention de l'ISO, extraction et chroot.

Lire la suite

14juin

Réflexion sur la réalisation d'un Live CD Linux ludique pour les 3-7 ans

Linux s'impose un petit peu partout : sur les serveurs, les bureaux, à l'école, au bureau, .... il reste cependant des besoins - oserais-je dire des "marchés" - pour lesquels il y a encore du travail. Les crêches en sont un bon exemple. Les éducateurs proposent de plus en plus tôt aux enfants de s'essayer à l'informatique, le but étant de rendre ces derniers les plus indépendants possibles face à l'ordinateur. Malheureusement, pour ce qui est des petits (3 à 5 ans), il n'existe pas véritablement d'environnements protégés dans lesquels les éducateurs comme les parents peuvent laisser gambader les petits !

Lire la suite