Quiconque sacrifie sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre, et n'aura aucun des deux. Benjamin Franklin

La loi HADOPI ?

Le projet de loi HADOPI ou "Création et internet" est grosso modo le projet de couper la connexion internet aux foyers suspectés de pirater des oeuvres soumises au droit d'auteur sur internet. J'utilise suspecté car toute la suptilité de la loi se trouve ici. En effet, ce ne sera pas un tribunal qui décidera de la coupure de l'accès internet, mais d'une autorité : l'HADOPI. Cette dernière sera constitué de personnes privées, techniquement : les protecteurs des ayant droits.

En d'autres termes, il s'agit d'une loi écrite par les ayant droits (majors et consors), mise en application par ces derniers également qui par la même (on va pas se priver) deviennent autorité judiciaire ! Vive la séparation des pouvoirs ... les valeurs républicaines de la France sont bien mises à mal en ce moment :(

Je me prononce fermement contre le piratage et la violation des droits d'auteur. Mais on ne peut pas aller à l'encontre des libertés privées fondamentales (l'accès internet est reconnue comme tel par la communauté européenne) sous prétexte d'une utilisation abusive, surtout quand les conséquences sont très discutables ! On peut certes utiliser des couteaux pour tuer, mais pour autant on ne va pas demander une vérification des couteaux dans tous les restaurants sous ce prétexte, ni filtrer le type d'aliments que l'on peut couper !

Je vous conseille d'aller voir chez maître Éolas qui en parle bien mieux que moi :)

Pourquoi je relais cet appel ?

Je suis la Quadrature du Net depuis quelques temps. Les personnes qui travaillent dessus sont celles qui bossaient également contre les brevets logiciels il y a quelques années. Outre la très belle référence métaphorique avec le problème de la quadrature du cercle (soit essayer de résoudre un problème insolvable, ici : contrôler l'internet), la considération de l'accès internet comme une liberté privée fondamentale et l'indépendance du réseau internet vis à vis des états s'inscrivent à mon avis dans la démarche plus générale du Libre.

On cherche tous, du moins la plupart, à rendre le monde meilleur, non pas pour soi mais pour soi et les autres. Je crois au Libre comme un mouvement qui va dans ce sens. Au risque de plagier le manifesto des méthodes agiles :

  • privilégier l'intérêt commun plutôt que l'intérêt de l'individu
  • privilégier les solutions impactant sur le long terme plutôt que fixer les problèmes à court terme en repoussant la résolution du problème sous-jacent
  • privilégier la collaboration entre les personnes plutôt que leur mise en compétition
  • ne pas se laisser guider aveuglément par des idéologies politiques mais anticiper et s'adapter aux mutations de notre société

En savoir plus

Pour en savoir plus sur HADOPI et consors, vous pouvez suivre les liens suivants :
Plusieurs analyses sur PCImpact :
Il y a bien d'autres sources d'information ... n'hésitez pas à aller voir les liens proposés par ces pointeurs ! Et si vous avez un blog, relayez le blackout...

PS: J'ai promis un billet d'analyse du discours de N. Sarkozy du 22 Janvier dernier, j'y travaille mais je dois encore développer quelques outils pour finir l'analyse !