L'existant ...

Le web fourmille bien de sites ou de pages à caractère ludique tels que :

Le défaut de ces solutions c'est que l'enfant se trouve sur internet et est donc exposé aux méfaits potentiels de ce dernier si l'ordinateur familial n'est pas protégé. De plus l'environnement (plugin flash, navigateur web, système d'exploitation) peut à tout moment venir perturber le jeux sous le coup d'une mauvaise manipulation de l'enfant et risque ainsi de le bloquer, voire de le décourager.

A ces problèmes techniques ajoutons également le fait que la plupart des sites ludiques nécessitent rapidement un abonement pour devenir intéressants ou bien se voient envahis par des contenus commerciaux animés qui peuvent déstabiliser (lobotomiser ?) ce dernier.

Le besoin ....

L'idée est donc de développer un système d'exploitation complet qui sera dédié à cette tranche d'âge tel que l'enfant n'y soit pas perdu quelque soit la situation. Ce système doit posséder les caractéristiques suivantes :

  • être assez simple pour qu'un enfant de 3 ans puisse le manipuler sans l'aide de ses parents, de l'allumage de l'ordinateur à l'extinction ;
  • donner accès à une multitude d'activités ludiques ou éducatives dans la langue maternelle de l'enfant ;
  • être évolutif et permettre aux parents de sélectionner les activités à proposer à l'enfant ;
  • utiliser massivement les formes, les couleurs et les sons pour tout ce qui concerne la navigation ;
  • permettre un traitement personnalisé dans le cadre d'une utilisation par plusieurs enfants ;
  • le tout entièrement basé sur des logiciels et du contenu "libre" (au sens des 4 libertés fondamentales)

Plusieurs développements peuvent être intégrés à ce système, on peut notamment citer :

Et pour ce qui est des frameworks de développement :

Idées ...

De mon point de vue, il faut conserver l'idée d'"environnement de bureau" tels que l'ont les adultes, mais l'adapter. De cette manière, l'enfant pourra plus facilement migrer vers le modèle plus traditionnel d'ordinateur et de système d'exploitation en grandissant. Il faut cependant guider l'enfant dans ses jeux, pour ce faire, une mascotte est la bienvenue. Elle accompagne l'enfant dans le choix de ses jeux, lors du jeux et le félicite ou l'encourage selon la réussite de ce dernier.

Les jeux se lancent comme des applications traditionnelles, mais ne doivent pas pouvoir occuper tout l'écran afin de toujours conserver des repères qui permettront à l'enfant de retrouver ses marques à tout moment. Ces jeux doivent également s'intégrer à l'environnement par le biais d'une charte graphique ainsi qu'une traduction dans la langue maternelle de l'enfant.

Des niveaux de difficultés doivent être proposés en fonction de la réussite de l'enfant sur les jeux précédents en prenant en compte les capacités de l'enfant (ex : capacité à reconnaître les couleurs, les sons, les images, ....). Le système évolue ainsi en même temps que l'enfant progresse ... de manière transparent. Bien sûr, la progression est limitée, mais elle doit tout de même être sensible. Ce suivi peut par exemple être réalisée par la mascotte accompagnatrice. Le système DBUS semble totalement adapté à cette communication entre la mascotte, le système, les jeux ...

L'idée est lancée ... un groupe de personnes sur Nantes semble paré à tenter l'aventure ... voyons si comme à son habitude la communauté du libre va être capable de répondre rapidement et avec qualité à la demande.